Visite au Musée Red Star Line vue par Wendy Marcela Arnez Ferrufino

Published on
jeu, 22/05/2014 - 16:31

Le groupe orientation sociale en espagnol visite le Musée Red Star Line à Anvers.  Une escapade OS vue par les yeux de Wendy Marcela Arnez Ferrufino. Par Wendy Marcela Arnez Ferrufino et Marie Van Wayenbergh

Qui ? Wendy Marcela Arnez Ferrufino
Vient de ? la Bolivie
Age ? 27 ans
En Belgique depuis ? décembre 2013
Etudes ? Sciences en communication
Cours d’orientation civique ? février 2014

« Le 20 mars le groupe orientation sociale en espagnol a pris le train pour Anvers.   En ce qui me concerne le fait de passer la journée avec les autres participants fut une expérience fantastique.  Ensemble nous formons un groupe solidaire.                                                                                                       

A notre arrivée dans la ville nous avons planifié notre journée autour d’une tasse de café.  Pour moi c’était l’occasion de faire plus ample connaissance avec les participants que je n’avais pas encore pu approcher de façon personnelle en ce qui concerne leur lieu de résidence, leur passé et surtout ce qui les a poussés vers la Belgique.  Ce dernier point m’a semblé particulièrement intéressant ! Nos différences apparentes recèlent en fait beaucoup de similitudes quant à notre périple migratoire.                                                                                                                                                                                            

Le point culminant de notre excursion à Anvers était la visite au Musée Red Star Line.  Nous y avons fait la connaissance de l’histoire migratoire belge et européenne.  Entre 1873 et 1934 quelque deux millions d’Européens ont risqué la traversée de l’Océan Atlantique en direction des Etats-Unis.  En ce temps Anvers était déjà un port international et un axe important dans cette période de l’histoire.  Le musée est hébergé dans les hangars où les migrants subissaient un examen médical avant d’entamer la longue traversée.                                                                                                                                           

Il était très intéressant d’entendre les témoignages des migrants partant vers un futur inconnu.  Quel soulagement de constater de n’être pas la seule à être déboussolée et inquiète de ce que le futur en Belgique m’apportera…                                                                                                                                                                             

Pendant le repas de midi nous avons pu nous chauffer au soleil.  Après quoi nous sommes partis à la découverte du cœur de la ville.  Malheureusement nous avons bientôt dû prendre le chemin du retour.  Cette journée restera gravée dans notre mémoire non seulement parce que nous en avons appris davantage sur l’histoire de notre pays d’accueil mais aussi parce que nous avons profité de l’occasion pour faire plus ample connaissance des autres (participants au cours,  accompagnateurs et enseignant).»


Le groupe orientation sociale devant le Musée Red Star Line.  Merci à Bertha Ofelia Cardoso.