Bénévoles : Khin May Aung

Published on
mer, 16/10/2013 - 15:09

Bon nombre de candidats à l’intégration font du bénévolat.  Khin May Aung, aux fourneaux lors de la dernière édition de Restobon, en fait partie.

Khin May Aung (35) vient du Myanmar et habite en Belgique depuis septembre 2011.  En décembre 2012 elle suivait le cours d’orientation sociale auprès de bon.  Dans son pays natal elle a cuisiné pendant dix ans dans son propre restaurant.

Khin May Aung est très active.  Elle travaille comme cuisinière bénévole à Forum ainsi qu’à l’Institut Kurde et fera bientôt également la cuisine pour les musiciens des Jeunesses Musicales.  Pour Forum et l’Institut Kurde elle mitonne généralement des plats belges.  Le 4 octobre elle a confectionné un plat typique de son pays natal.

«  Mon grand-père a atteint l’âge respectable de 115 ans grâce à une nourriture saine e.a..  A travers mon travail de bénévole j’essaie de propager sa philosophie de la nourriture saine. »

Question talents culinaires elle a de qui tenir.  Son grand-père était médecin Ayurvédique qui prêtait beaucoup d’attention aux aromates, aux produits et aux techniques de cuisson.  Sa petite-fille de cinq ans apprenait en jouant que certaines plantes ou produits alimentaires sont bénéfiques en cas de maux spécifiques.  Le père de Khin travaille comme cuistot à l’Oregon Health and Science University.  Lui aussi attache beaucoup d’importance à une alimentation saine pour tous.

Khin estime qu’il est de sa responsabilité de présenter une alimentation saine à tout un chacun, même à ceux qui ne disposent que d’un petit budget.  Le bénévolat est un moyen d’assumer ses responsabilités en la matière.  Selon Khin le bénévolat est une excellente occasion pour s’amuser, rencontrer des gens et apprendre la langue.