Apprendre à faire du vélo en néerlandais

Published on
mar, 27/08/2013 - 16:05

Parce qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre à faire du vélo, parce que faire du vélo est bon pour la santé, parce que la Belgique est accro du vélo et parce que les occasions de pratiquer le néerlandais sont rares pendant les vacances scolaires.    C’est pourquoi  bon et Pro Velo ont mis sur pied « apprendre à faire du vélo en néerlandais ».  Reportage de douze journées inoubliables, intensives, instructives, agréables comptant seize participants enthousiastes venus de tous les coins du monde : la Guinée Conakry, le Tibet, le Pakistan, le Maroc, le Népal, le Pérou, le Cameroun, le Kenya, le Togo, le Congo et la Bulgarie. 

Jour 1 : rendez-vous à Ixelles chez Pro Velo.  Les seize participants font connaissance avec  l’accompagnatrice Greet Van Dijck ainsi qu’avec les deux bénévoles de bon, Saidali Azizov et El Hadji Gueye.  Les douze prochains jours ils vont introduire avec enthousiasme et  beaucoup de patience surtout les participants dans le monde merveilleux du cyclisme.  Le temps nous est favorable :  le soleil était au rendez-vous pendant toute la période, comme s’il voulait encourager le groupe.     

 Le vélo à la main, nous nous sommes dirigés vers l’esplanade du Parlement Européen.  Un endroit idéal pour apprendre à se tenir en équilibre sur un vélo, à se servir des freins, à démarrer…   Certains s’y sont mis le cœur dans les talons, cela leur semblait mission impossible.  Chacun y va à son propre rythme.  Un bon quart d’heure plus tard, les premiers participants réussissent déjà à parcourir quelques mètres sur deux roues.

Au bout de quelques jours tous réussissent la première phase importante : trouver son assiette et être capable de pédaler sur une distance de quelques mètres.  Félicitations !

Nous passons à la phase 2 et faisons la connaissance d’ un autre lieu pour les jours à venir : le parc de la Warande !  Nous nous exerçons à pédaler en zigzag, à virer, à pédaler à la queue leu leu  sur une ligne droite, à faire du vélo avec une seule main, à observer le code de la route.  De temps en temps nous faisons quelques exercices de relaxation !  Les cyclistes se démènent , l’atmosphère est excellente !

Jour 8 : ça y est… nous nous lançons dans le trafic !  Un petit tour prudent autour du parc de la Warande.  Excitant mais surtout pas très facile.  Cependant chacun le fait avec brio et la confiance en soi croît à vue d’œil.  Le trajet s’allonge de jour en jour avec ses nouveaux défis : le rond-point, les rails du tram, les feux, les sens uniques, etc.

Jour 12 : les prévisions météo annoncent une journée ensoleillée agréable, idéale pour un parcours cycliste à travers Bruxelles : Place de Londres – Bois de la Cambre – Place de Londres.  Après un trajet mouvementé par les rues transversales de l’Avenue Louise nous parvenons aux étangs du Bois de la Cambre, aire de repos idéale pour jouir de la perspective et surtout pour la distribution de l’attestation « réussi le cours de vélo » à chaque participant.  L’enthousiasme ne connaît pas de frontière.  Bruxelles compté seize cyclistes convaincus en plus !